Facebook Twitter Google +1     Admin

" Morir no es nada, morir es vivir, morir es sembrar." José Martí.

10 ANNÉES D'INJUSTICE

20081121050427-images.jpeg-2.jpeg

 

Cinq prisonniers cubains pour lutter contre le terrorisme.   
Antonio Guerrero, Gerardo Hernández, Ramón Labañino,   
René González et Fernando González.   
  

Que faire pour les 5 prisonniers cubains dans les États-Unis?   
   
Le plus important est , avoir un impact dans le Gouvernement des États-Unis pour réclamer le droit des cinq d’avoir un essai juste en correspondance avec le processus légal dû que les propres lois des États-Unis demandent, qui dans ce cas a été violé.   
   
Il a été reconnu par le panneau du onzième Circuit du Court d’Atlanta en août des 2005 donc ils ont décidé de révoquer les condamnations de les accusés et ranger la réalisation d’un nouvel essai. Cela a été ratifié par le Groupe de Détentions Arbitraires des Nations Unies en mai 2005 qui ont déclaré précédemment que les 5 Cubains étaient des prisonniers arbitraires.    
   
Aussi demander le droit de etrê visité par ses familles. Olga Salanueva et Adriana Perez,les femmes de René González et Gerardo Hernández respectivement n’ont pas eu la opportunité de les visiter parce que le gouvernement d’USA les avait niés les visas.    
   
Comment enfoncer dans le gouvernement des États-Unis et autres organismes internationaux pour réclamer la justice?   
   
Envoyant des lettres aux suivantes adresses :

Au Secrétaire d’État

USD Department of State

2201 C Street NW

Washington DC 20520

US Department of Homeland Security

Washington DC 20528

General Attorney      

US Department of Justice

950 Pennsylvania Avenue, NW

Washington, DC 20530-001

Email: AskDOJ@usdoj.gov

 

 

21/11/2008 05:10. jairis Leer artículo. sin tema

Comentarios > Ir a formulario



Blog creado con Blogia. Esta web utiliza cookies para adaptarse a tus preferencias y analítica web.
Blogia apoya a la Fundación Josep Carreras.

Contrato Coloriuris